Nicolas Sarkozy ne viendra pas en Martinique et en Guadeloupe

 

Nicolas Sarkozy, Ministre de l’Intérieur et Président de l’UMP, ne viendra pas en Martinique et en Guadeloupe. En tous cas, la visite est « reportée » (sic).

Les préfets de la Martinique et de la Guadeloupe ont déclaré ne pas pouvoir assurer sa sécurité. En effet, il était attendu le pieds ferme. De nombreuses manifestations étaient prévues. Le coq gaulois a fait forfait.

Colère contre un texte de loi qui prévoit une réécriture du passé français :

-  Les Antillais, que Nicolas Sarkozy semble prendre pour des Cons, lui réservaient un programme de « réjouissances » très chaud lors de sa venue aux Antilles. Après ses paroles insultantes dirigées contre les jeunes des Banlieues (en particulier les Noirs ; on se souviendra de la réaction de Lilian Thuram), après son soutien à Alain Finkielkraut lorsqu’il dit que Finkielkraut « fait honneur à l’intelligence française », après son mépris pour la communauté noire lors de l’affaire Dieudonne contre les SMS racistes de Fogiel (qui est toujours à la Télé), on savait déjà que Sarkozy n’avait pas la côte aux Antilles.

-  Mais surtout, il y a cette Loi du 23 février 2005 (c’est dans cette loi du 23 février 2005 que s’est glissée, en catimini, la proposition de loi du 15 mars 2003), article 4, alinéa 2 : « Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, et accordent à l’histoire et aux sacrifices des combattants de l’armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit. »

C’est à dire que la France reconnaît « l’œuvre positive » de la colonisation française : UNE VICTOIRE DES NOSTALGIQUES DE L’EMPIRE COLONIAL

Voici, entre autres, un « cadeau » que L’UMP nous a offert cette année. Merci « Papa Noël » ! Et « le Père Noël », sous son nouvel habit (costard cravatte) pensait que les Nègres aux Antilles l’auraient fait bon accueil ! C’est vraiment nous prendre pour des Idiots ! Mais quel mépris ! Quelle arrogance !

-  Circonstance aggravante : Mardi 29 novembre, le groupe socialiste à la Chambre des députés dépose une proposition de loi demandant l’abrogation de l’article 4 de la loi du 23 février 2005 « portant reconnaissance de la nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés ». Encore une fois l’UMP confirme « l’œuvre positive » de la colonisation française. La loi n’est pas supprimée.

La « loi Taubira » de 2001 condamnant l’esclavage comme crime contre l’humanité (de même que l’ONU et la papauté) est en quelque sorte piétinée ! Pourtant, la « loi Taubira » réagit contre l’ignorance totale de l’esclavage dans les programmes scolaires. Les Mystificateurs doivent savoir qu’il est indispensable de faciliter les recherches sur le passé colonial

Chose très importante :Aimé CESAIRE, personnage incontournable à la Martinique, ne voulait par recevoir Sarkozy à cause de sa politique raciste et colonialiste. Les Martiniquais n’auraient pas pu donner un meilleur camouflet au chef de la police française. Enfin, on peut rire dans les chaumières : l’honneur est sauf.

(BMP)

Aimé CESAIRE (jeune)

Discours sur le Colonialisme

Les Colonialistes ont la mémoire courte ! Rafraîchissons un peu leur mémoire (pour ceux qui ont toujours un peu de cervelle), avec quelques passages d’un livre de ce Génie Aimé Césaire :

-   « Une civilisation qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente. Une civilisation qui choisit de fermer les yeux à ses problèmes les plus cruciaux est une civilisation atteinte. Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde »

-   « le grave est que ‘l’Europe’ est moralement, spirituellement indéfendable (…) On peut tuer en Indochine, torturer à Madagascar, emprisonner en Afrique noire, sévir aux Antilles. Les colonisés savent désormais qu’ils ont sur les colonialistes un avantage. Ils savent que leurs ‘maîtres’ provisoires mentent. Donc que leurs maîtres sont faibles. »

-   « (…) au fond, ce qu’il ne pardonne pas à Hitler, ce n’est pas le crime en soi, le crime contre l’homme, ce n’est pas l’humiliation de l’homme en soi, c’est le crime contre l’homme blanc, c’est l’humiliation de l’homme blanc, et d’avoir appliqué à l’Europe des procédés colonialistes dont ne relevaient jusqu’ici que les Arabes d’Algérie, les coolies de l’Inde et les nègres d’Afrique »

-   « A mon tour de poser une équation : colonisation = chosification. »

-   « on me parle de progrès, de ‘réalisations’, de maladies guéries, de niveaux de vie élevés au-dessus d’eux-mêmes.

Moi, je parle de sociétés vidées d’elles-mêmes, de cultures piétinées, d’institutions minées, de terres confisquées, de religions assassinées, de magnificences artistiques anéanties, d’extraordinaire possibilités supprimées.

On me lance à la tête des faits, des statistiques, des kilométrages de routes, de canaux, de chemins de fer.

Moi, je parle de milliers d’hommes sacrifiés au Congo-Océan. Je parle de ceux qui, à l’heure où j’écris, sont en train de creuser à la main le port d’Abidjan. Je parle de millions d’hommes arrachés à leurs dieux, à leur terre, à leurs habitudes, à leur vie, à la vie, à la danse, à la sagesse. Je parle de millions d’hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d’infériorité, le tremblement, l’agenouillement, le désespoir, le larbinisme »

-   « On parle de tyrans locaux mis à la raison ; mais je constate qu’en général ils font très bon ménage avec les nouveaux et que, de ceux-ci aux anciens et vice-versa, il s’est établi, au détriment des peuples, un circuit de bons services et de complicité. »

-   « On me parle de civilisation, je parle de prolétarisation et de mystification »

A propos de ce que disait Frobénius, Césaire écrit :

-   « Civilisés jusqu’à la moelle des os ! L’idée du nègre barbare est une invention européenne »

A propos de la falsification historique de l’Histoire des Noirs et à propos du savant Sénégalais, Cheikh Anta Diop, Césaire écrit :

-   « Je ne m’étendrai pas sur le cas des historiens, ni celui des historiens de la colonisation, ni celui des égyptologues, le cas des premiers étant trop évident, dans le cas des seconds, le mécanisme de leur mystification ayant été définitivement démonté par Cheikh Anta Diop, dans son livre : Nations nègres et Culture – le plus audacieux qu’un nègre ait jusqu’ici écrit et qui comptera, à n’en pas douter, dans le réveil de l’Afrique. »

Quelle clairvoyance de la part de ce génie de la négritude !

« Discours sur le Colonialisme » d’Aimé CESAIRE a 50 ans. Le Texte est toujours d’actualité.

C’est un de mes rares livres de chevet. Quant à notre Aimé Césaire bien-aimé, il a déjà assuré sa place au panthéon divin à la droite du dieu Amon-Râ. Quant à Nicolas Sarkozy, je m’en fous royalement de ses « états d’âme ».

0 commentaire à “”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Mouvement Démocrate RENNES ... |
PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Flamberge - Montereau
| pnogues
| Sarkozy président